Twitter Icon Envelope icon

National Dialogue on ASGM, IFFs and Conflict in Niger

National Dialogue on ASGM, IFFs and Conflict in Niger

Workshop Details

Date:

March 29, 2022 to
March 31, 2022

Venue:

Hotel Niamey

Location:

Niger

****Français ci-dessous****

The Intergovernmental Forum on Mining, Minerals, Metals and Sustainable Development (IGF) organized workshop on artisanal and small-scale mining (ASM), illicit financial flows (IFFs), and conflict from March 29-31, 2022, at the Hotel Noom in Niamey, Niger.

The workshop funded and supported by the UK Foreign, Commonwealth & Development Office (FCDO), had the following objectives:

  • Explore through open discussions and working groups the current responses, gaps and challenges in the governance of the ASM sub-sector, conflict, crime and IFFs.
  • Promote inter-ministerial and stakeholder dialogue in Niger.
  • Provide a basis for developing an action plan to improve ASM governance in Niger; and
  • Discuss the basis for a regional response to illicit financial flows.

The workshop was attended by 52 actors from government, private sector, universities and research institutes, civil society, and development organizations. More specifically, the workshop brought together representatives of the following institutions, among others

  • Presidency
  • Prime Minister’s Office
  • National Assembly
  • Regional Observatories for the Administrative Monitoring of Gold Mining Sites
  • Association of Women in the Extractive Industries Sector of Niger
  • Gold Miners Association
  • Ministry of Mines (Deputy Secretary General, Technical Advisor to the Minister, Inspector General, Central and Regional and Departmental Directors)
  • Ministry of the Environment
  • Ministry of Finances
  • The World Organization for Migration
  • World Bank and other international organizations

The three-day workshop held in collaboration with the firm Levin Sources was rich in exchanges and experience sharing and allowed, through a participatory and inclusive process, to formulate several recommendations for policy makers.

Download the English Report

Atelier national sur l’EMAPE, les FFIs et les conflits au Niger

Le Forum intergouvernemental sur l’exploitation minière, les minéraux, les métaux et le développement durable (IGF) a organisé un atelier sur l’exploitation minière artisanale et à petite échelle, les flux financiers illicites, et les conflits du 29 au 31 mars 2022, à l’hôtel Noom de Niamey au Niger.

Cet atelier organisé grâce au financement et au soutien du Foreign, Commonwealth & Development Office (FCDO) du Royaume-Uni avait pour objectifs de :

  • explorer par le biais de discussions ouvertes et groupes de travail les réponses, les lacunes et les défis actuels de la gouvernance du sous-secteur de l’EMAPE, des conflits, de la criminalité et des flux financiers illicites ;
  • promouvoir le dialogue interministériel et avec les parties prenantes au Niger ;
  • fournir une base sur laquelle élaborer un plan d’action pour améliorer la gouvernance de l’EMAPE au Niger ; et
  • discuter sur le fondement d’une réponse régionale aux flux financiers illicites.

L’atelier a enregistré la participation de 52 acteurs et parties prenantes issus de l’administration publique, du secteur privé, des universités et instituts de Recherche, de la société civile et des partenaires au développement. Plus particulièrement, l’atelier a regroupé entre autres les représentants des structures suivantes :

  • Présidence
  • Primature
  • Assemblée Nationale
  • Observatoires régionaux de surveillance administrative des sites d’orpaillage
  • Association des Femmes du Secteur des Industries Extractives du Niger
  • Orpailleurs
  • Ministère des Mines (Secrétaire général adjointe, Conseiller technique de la Ministre, inspecteur général de service, les Directeurs Centraux, Régionaux et départementaux)
  • Ministère de l’environnement
  • Ministère des Finances
  • L’Organisation Mondiale pour les Migrations
  • Banque Mondiale et autres organisations internationales

L’atelier de trois jours tenus en collaboration avec la firme Levin Sources ont été riches d’échanges et de partages d’expérience et ont permis, à travers un processus participatif et inclusif, de formuler plusieurs recommandations à l’intention des décideurs politiques.

Descargar el informe en francés